About me / À propos de moi

 

21 years old (2016)

CORENTIN  BOISSIER, neoromantic composer

Biography



The composer Thierry Escaich wrote in 2004 about the young Corentin Boissier, then age 9 : "He already owns true qualities that will make him an accomplished musician. He already has a genuine sense of harmonic color, of rythmic invention and of renewal of thematic material. All these qualities show an open-minded spirit indicating a real gift for composition". Corentin is sixteen years old when the composer Stéphane Delplace wrote : "I listened several times to your compositions on YouTube. They are full of imagination, charm and dynamism…" Then the composer Anthony Girard : "I’m very impressed by Corentin’s compositions. It’s desirable that he follows a musical curriculum that will allow him to fully develop his gifts".

Corentin studied harmony and counterpoint with Stéphane Delplace, and at the same time entered the CRR of Paris, in the Specialized Class of Musical Writing of Thibault Perrine and in the Specialized Class of Orchestration of Anthony Girard. He obtained the DEM (Diploma of Musical Studies) of Musical Writing and the one of Orchestration, "With Highest Distinction".

He became the permanent collaborator of Dr Allan B. Ho (Southern Illinois University Edwardsville) for the "Music for Piano and Orchestra : The Recorded Repertory", an activity that allows him to acquire extensive musical knowledge.

Corentin runs on YouTube the four musical cultural channels collectionCB, collectionCB2, collectionCB3 and collectionCB4 (more than 2,000 uploads to date) in order to make available to a large audience the little-known post-romantic works of the 20th and 21st centuries.

In parallel he publishes on the internet his "Ideal Discotheque of more than 1,600 orchestral works of feelings", for which the famous American music critic Walter Simmons agreed to be the dedicatee.

The first movement of his Glamour Concerto (2012), version for solo piano, was performed by Thierry Châtelain. The duo Christine Marchais and Marc Sieffert gave the world premiere of his Ballade for alto saxophone and piano From Midnight to Dawn, during the 2014 Musical Festival of Bagnac-sur-Célé. The young several-award-winning pianist Yun-Yang Lee performed Corentin’s Dame aux camélias. An other young several-award-winning pianist, Philippe Hattat, performed the Piano Sonata No. 1 "Romantica", the Double Toccata, the concert piece Solitude and three of the 24 Preludes to Travel.

Corentin himself records for YouTube some of his compositions, including the Glamour Concerto, the concert piece Pandora’s Box and the complete cycle of the 24 Preludes to Travel.

In 2015 he entered the National Superior Conservatory of Music of Paris in the cursus "Master of Superior Musical Writing" where he got his Prize of Harmony "With Highest Distinction". The same year, he discovered after a serious inquiry that an American concert pianist, very famous on YouTube, is actually a hoax ! He published on the web : "The Internet Fake 'Pandora Selfridge", an article in English disabusing many music lovers.

His Romantic Young Ladies was recorded and uploaded on YouTube by the Italian concert pianist Annarita Santagada ; his Aria of Past Times was successively performed by the soprano Sayuri Araida, baritone Aurélien Gasse, harmonicist Claude Saubestre and cellist Eric Tinkerhess. With the latter, Corentin is currently performing and recording his Fantasy for Cello and Piano. His complete three-movement Glamour Concerto, version for solo piano, was recorded in 2016 in Quebec by the concert pianist Minna Re Shin.

Among his recent compositions : the Philip Marlowe Piano Concerto, the Sinfonietta "Ô temps, suspends ton vol !", the Glamour Concerto, version for piano and orchestra. Interested in different sides of musical writing, Corentin Boissier is also active as an orchestrator and arranger. For example, his orchestration of the 9th of Alfredo Casella’s Nine Pieces for piano op. 24 was performed in concert by the Orchestra of the Gardiens de la Paix in 2016 at the Church "Saint-Joseph des Nations" ; the same year, his orchestration of Claude Debussy’s Passepied was performed in concert at the Auditorium Marcel Landowski in Paris. About Francis Poulenc’s Humoresque, the composer Nicolas Bacri wrote : "Congratulations for your orchestration. It’s very well rendered and perfectly in the style". Corentin’s arrangement of the jazz standard Caravan, written for the Local Brass Quintet, was performed live at the Musée de l’Orangerie in Paris in January, 2017. In December 2016, he was invited by the Center of Chamber Music of Paris to play the stand-alone first movement of his Glamour Concerto. In March 2018 his Piano Sonata No. 2 "Appassionata" will be premiered by the concert pianist Célia Oneto Bensaid at the Salle Cortot, in Paris.


Always passionate, Corentin Boissier is now looking for the performers of his virtuoso concert-etude for two pianos Passionately Yours. As part of his studies in the CNSM, he is writing his little thesis : "The Mini Piano Concerto from the years 40-60 : a trend triggered by Richard Addinsell’s Warsaw Concerto".



Biographie



À l’âge de neuf ans (en 2004), Corentin Boissier est remarqué par le compositeur Thierry Escaich qui écrit : « Il possède déjà de réelles qualités qui feront de lui un musicien complet. Il a déjà un véritable sens de la couleur harmonique, un sens de l’invention et surtout du renouvellement, une invention rythmique – bref, diverses ouvertures d’esprit qui laissent présager un réel tempérament de créateur ». Corentin a seize ans quand le compositeur Stéphane Delplace lui écrit : « Je me suis rendu plusieurs fois sur YouTube pour écouter tes compositions, qui sont très encourageantes, pleines d’imagination, de charme et d’énergie… » Puis c’est le compositeur Anthony Girard : « Je suis très impressionné par les compositions de Corentin. Il est souhaitable qu’il puisse acquérir une formation qui lui permette de réaliser pleinement ses dons. »

Corentin apprend l’Écriture auprès de Stéphane Delplace et, en parallèle, entre au CRR de Paris dans la classe d’Écriture de Thibault Perrine et dans la classe d’Orchestration d’Anthony Girard. Il obtient le DEM (Diplôme d’Études Musicales) d’Écriture et le DEM d’Orchestration avec « Mention Très Bien, avec les Félicitations unanimes du Jury ».

Il devient le collaborateur permanent du docteur Allan B. Ho (Southern Illinois University Edwardsville) pour le « Music for Piano and Orchestra : The Recorded Repertory », une activité qui lui permet d’acquérir une culture musicale toujours plus étendue. Soucieux de rendre accessibles au plus grand nombre les belles œuvres peu connues des XXe et XXIe siècles, Corentin anime sur YouTube les chaînes culturelles musicales collectionCB, collectionCB2, collectionCB3 et collectionCB4 (plus de 2 000 mises en ligne à ce jour). Dans le même temps il publie sur internet sa « Discothèque idéale de plus de 1600 œuvres orchestrales de sentiments » dont le critique musical américain Walter Simmons accepte d’être le dédicataire.

Le premier mouvement du Glamour Concerto (2012), version pour piano solo, est joué par Thierry Châtelain. Le duo Christine Marchais et Marc Sieffert fait connaître aux Musicales de Bagnac-sur-Célé de 2014 sa Ballade De Minuit à l’Aube pour saxophone alto et piano. Sa Dame aux camélias est interprétée par le jeune pianiste multi-lauréat Yun-Yang Lee. Un autre jeune pianiste multi-lauréat, Philippe Hattat, crée sa Sonate pour piano n°1 « Romantica », sa Double Toccata, sa pièce de concert Solitude et trois de ses 24 Preludes to Travel.

Il enregistre lui-même pour YouTube plusieurs de ses compositions : le Glamour Concerto, sa pièce de concert Pandora’s Box ainsi que l’intégralité du cycle des 24 Preludes to Travel.

En 2015, il entame au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris le cursus de Master d’Écriture Supérieure où il obtient son Prix d’Harmonie avec Mention Très Bien. La même année, il découvre après une enquête sérieuse qu’une pianiste concertiste américaine très appréciée sur YouTube est une mystification ; il publie sur internet un article en langue anglaise « The Internet Fake "Pandora Selfridge" » qui détrompe les très nombreux mélomanes abusés.

Ses Romantic Young Ladies sont enregistrées et mises en ligne sur YouTube par la pianiste concertiste italienne Annarita Santagada ; son Aria of Past Times est interprétée successivement par la soprano Sayuri Araida, le baryton Aurélien Gasse, l’harmoniciste Claude Saubestre et le violoncelliste Eric Tinkerhess. Avec ce dernier, Corentin fait connaître sa Fantaisie pour violoncelle et piano. Son Glamour Concerto intégral, version pour piano solo, est enregistré en 2016 au Québec par la concertiste Minna Re Shin.

Parmi ses dernières compositions : le Philip Marlowe Piano Concerto, la Sinfonietta « Ô temps, suspends ton vol ! », le Glamour Concerto, version pour piano et orchestre. Attiré par tous les aspects de l’Écriture musicale, Corentin Boissier consacre une part de son activité à l’orchestration et à l’arrangement. Par exemple, son orchestration de la 9ème des Neuf Pièces pour piano op. 24 d’Alfredo Casella est jouée par l’orchestre des Gardiens de la Paix en 2016 à l’Église Saint-Joseph des Nations ; son orchestration du Passepied de Debussy est donnée en concert à l’Auditorium Marcel Landowski à Paris. Pour l’Humoresque de Poulenc le compositeur Nicolas Bacri lui écrit : « Bravo pour votre orchestration. C’est très bien entendu et tout à fait dans le style. » Son arrangement du standard jazz Caravan, pour le Local Brass Quintet, est joué au Musée de l’Orangerie, à Paris en janvier 2017. En décembre 2016, il est invité par le Centre de Musique de Chambre de Paris à jouer le premier mouvement de son Glamour Concerto. En mars 2018, sa Sonate pour piano n°2 « Appassionata » sera créée à la Salle Cortot, à Paris, par la concertiste Célia Oneto Bensaid.


Toujours aussi passionné, Corentin Boissier cherche les interprètes de sa Passionately Yours, étude de concert pour deux pianos d’un style virtuose, et, dans le cadre du CNSM, travaille à son mémoire : « Le mini piano concerto des années 40-60 : une vogue déclenchée par le Warsaw Concerto de Richard Addinsell ».


***

*


La Défense-Paris : I live here.
 

In English and in French